Documentation

Ouvrage

Le projet s'est traduit par la publication en 2013 du colloque conclusif de juin 2010 :

H. Noizet, B. Bove, L. Costa (dir.), Paris de parcelles en pixels. Analyse géomatique de l'espace parisien médiéval et moderne, éd. Presses universitaires de Vincennes-Comité d'histoire de la Ville de Paris, Paris, 2013, 354 p.

L'ouvrage comporte 2 parties : 

  • la première explique la méthodologie employée pour reconstituer le plus ancien plan parcellaire de Paris dans un SIG ;
  • la seconde présente les premiers résultats historiques bénéficiant de l'analyse spatiale (topographie historique, histoire socio-économique de Paris, morphologie urbaine...).

 
Une petite interview de Boris Bove, réalisée par FR3 lors du festival du numérique Futur en Seine (juin 2013), donne un aperçu du travail réalisé dans ce projet.

Voici les recensions et les articles parus dans la presse :

  • juillet 2013 : recension de M@ppemonde par Clarisse Didelon

Plan Alpage-Vasserot

La publication du colloque de juin 2010 a donné lieu à la publication du plan de Paris au début du 19ème siècle. Constitué des plans d'îlots de P. Vasserot géoréférencés par le projet Alpage, il donne une image précise du Paris antérieur aux transformations de l'époque industrielle. Les îlots actuels apparaissent en filigrane sur ce plan pour mieux se repérer. Il est également accompagné d'une petite carte figurant les anciens arrondissement et quartiers, antérieurs à 1860. Il peut être acheté en format A1 ou A2 auprès des Presses universitaires de Vincennes.

Assemblage des plans Vasserot de la ville de Paris

Articles

Les travaux du programme de recherche interdisciplinaire ALPAGE se traduisent par des publications scientifiques concernant les domaines de l’histoire et l’archéologie, de la géomatique, et de l’informatique. Ces publications sont indiquées ici, et pour certaines directement mises à disposition :

  • Bove B., « Crise locale, crises nationales : rythmes et limites de la crise de la fin du Moyen Âge à Paris au miroir des prix fonciers », Histoire urbaine, 2012, 33, p. 81-106.
  • Bove B., Gauvard C., « Les mystères de Paris », dans B. Bove et C. Gauvard (dir.), Regards sur le Paris du Moyen-Âge, Paris, Belin, 2014, p. 7-31.
  • Bove B., « Les périphéries de Paris au XIVe siècle : essai d’application de la théorie géographique aux sources médiévales », dans Maria do Carmo Ribeiro, Arnaldo Sousa Melo (dir.), Cidade e periferia, III coloquio international evoluçao da paisagem urbana, 2-3 mai 2013, p. 139-173.
  • Bove B., Backouche I., Descimon R., « Introduction. Genèse des pouvoirs parisiens  », dans I. Backouche, R. Descimon, C. Gauvard et B. Bove (dir.), L’Hôtel de Ville et Notre-Dame, Publ. de la Sorbonne-CHVP, 2015, p. 9-30.
  • Bove B., « Présence et absence du roi à Paris au Moyen-Âge (XIIe-XVe s.) », dans B. Bove, C. Michon, M. Gaude-Ferragu (dir.), Paris ville de cour, Saint-Denis, PUV,  2016.
  • Costa L., « La construction de référentiels géohistoriques : un enjeu pour l'interdisciplinarité dans les sciences historiques », L'Espace géographique, 2012, 4, p. 340-351
  • Costa L., Noizet H., « Le programme Alpage. Analyse diachronique de l'espace parisien. Approche géomatique », La lettre de l'INSHS, mai 2012, 17, p. 21-24.
  • Gherdevich D., « Le développement de paris à travers la cartographie et les nouvelles technologies »Mappemonde, 2014-3, n°115.
  • Gherdevich D., Noizet H., « Les rythmes spatiaux et temporels de la dynamique urbaine à Paris du 16e au début du 19e s. », dans Maria do Carmo Ribeiro, Arnaldo Sousa Melo (dir.), Cidade e periferia, III coloquio international evoluçao da paisagem urbana, 2-3 mai 2013, p. 155-184.

  • Grosso E., Bouju A., Mustière S., "Data Integration GeoService: A First Proposed Approach Using Historical Geographic Data”, in James D. Carswell, A. Stewart Fotheringham & Gavin McArdle, ed., 9th International Symposium on Web and Wireless GIS (W2GIS'09), 7-8 December 2009, Maynooth (Ireland), p. 103-119.
  • Grosso E., « Proposition pour une gestion unifiée des données anciennes », Colloque International de Géomatique et d’Analyse Spatiale SAGEO'09, 25-27 novembre 2009, Paris (France).
  • Grosso E., Noizet H., Robert S., Chareille P., "The ALPAGE historical GIS: a new tool allowing a new look at medieval Paris", in Proceedings of the XVI World Congress of the International Union of Prehistoric and Protohistoric Sciences (Florianopolis, Brazil, 4-10 September 2011) 4 - Understanding Landscapes, from Land Discovery to their Spatial Organization, 2013, p. 77-87.
  • Hermenault L., Mirlou L., « L'eau dans la fabrique urbaine de Paris du Ier au XIXe siècle », dans : E. Lorans et X. Rodier (dir.), Archéologie de l’espace urbain, Tours, Presses Universitaires François-Rabelais. Comité des travaux historiques et scientifiques, 2013, p. 179-194.
  • Hermenault L., « Aborder la mobilité à travers ses impacts matériels : le cas des circulations intra‐urbaines parisiennes à la fin de la période médiévale », dans Naudinot N., Meignen L., Binder D., Querré G. (dir.), Les systèmes de mobilité de la Préhistoire au Moyen Âge, Editions APDCA, Antibes, 2015, p. 319‐333.

  • Hermenault L., « Mesurer et localiser le travail des artisans paveurs dans la ville : les dépenses de pavage du Domaine à Paris au XVe siècle », Histoire urbaine, n°43, juillet 2015, p. 13‐30.

  • Hermenault L., « Paris et la Seine au premier Moyen Âge, occupation des territoires fluviaux à Paris entre le Ve et le Xe siècle », Revue Archéologique de l'Est, supplément n°42, dirigé par Edith Peytremann, p. 49‐60, 2016.

  • Noizet H., « Le pont parisien de Charles le Chauve », Paris et Ile-de-France - Mémoires, 66, 2015, p. 5-35.
  • Noizet H., « Germain, Victor, Martin et les autres. Morphologie urbaine et pratiques socio-ecclésiastiques à Paris aux IX-XIIe siècles et au XIXe siècle », L'Espace géographique, 2012, 4, p. 324-339.
  • Noizet H., « Les enceintes médiévales de Paris », dans B. Bove et C. Gauvard (dir.), Regards sur le Paris du Moyen-Âge, Paris, Belin, 2014, p. 97-116.
  • Noizet H., « Dominer l’île de la Cité : les espaces du pouvoir seigneurial du chapitre Notre-Dame », dans I. Backouche, R. Descimon, C. Gauvard et B. Bove (dir.), L’Hôtel de Ville et Notre-Dame, Publ. de la Sorbonne-CHVP, 2015, p. 33-51.

  • Noizet H., Bove B.,  « Un nouvel outil pour de nouveaux regards sur Paris médiéval : le SIG ALPAGE », dans : E. Lorans et X. Rodier (dir.), Archéologie de l’espace urbain, Tours, Presses Universitaires François-Rabelais. Comité des travaux historiques et scientifiques, 2013, p. 163-177.
  • Noizet H., Robert S., Mirlou L., « Cartographie des crues centennales à Paris (1740, 1910) », dans Beck C., Franchomme M., Guizard-Duchamp F. et Heude J.(éd.), Zones humides et villes d'hier et d'aujourd'hui : des premières cités aux fronts d'eau contemporains, Revue du Nord, 2011, hors série n° 26, p. 91-104.
  • Noizet H.,  Robert S., Mirlou L., « La résilience des formes. La ceinture urbaine de la rive droite à Paris », Études rurales, 2013, 191, p. 193-220.
  • Raveaux R., Burie J.-C., and Ogier J.-M., “A Colour Document Interpretation: Application to Ancient Cadastral Maps”, ICDAR '07: Proceedings of the Ninth International Conference on Document Analysis and Recognition, Washington, DC, USA: IEEE Computer Society, 2007, p. 1128-1132.
  • Raveaux R., Burie J.-C., and Ogier J.-M., “A colour text/graphics separation based on a graph representation”, 19th International Conference on Pattern Recognition (ICPR), Washington, DC, USA: IEEE Computer Society, 2008, p. 1-4.
  • Raveaux R., Burie J.-C., and Ogier J.-M., “A Colour Space Selection Scheme dedicated to Information Retrieval Tasks”, Pattern Recognition in Information Systems, Proceedings of the 8th International Workshop on Pattern Recognition in Information Systems, PRIS 2008, In conjunction with ICEIS 2008, Barcelona, Spain, June 2008, INSTICC PRESS, 2008, p. 123-134.
  • Raveaux R., Burie J.-C., and Ogier J.-M,. “A Segmentation Scheme Based on a Multi-graph Representation: Application to Colour Cadastral Maps”, Graphics Recognition. Recent Advances and New Opportunities, Berlin, Heidelberg: Springer Berlin Heidelberg, 2008, p. 202-212.
  • Raveaux R., Burie J.-C., and Ogier J.-M., “Object Extraction from Colour Cadastral Maps”, DAS '08: Proceedings of the 2008 The Eighth IAPR International Workshop on Document Analysis Systems, Washington, DC, USA: IEEE Computer Society, 2008, p. 506-514.
  • Raveaux R., Burie J.-C., and Ogier J.-M., “A graph matching method and a graph matching distance based on subgraph assignments”, Pattern Recognition Letters, vol. 31, 2010, p. 394-406.
  • Robert S. , Grosso E., Chareille P., Noizet H. – « MorphAl (Morphological Analysis) : un outil d’analyse de morphologie urbaine », dans E. Lorans et X. Rodier (dir.), Archéologie de l’espace urbain, Tours, Presses Universitaires François-Rabelais. Comité des travaux historiques et scientifiques, 2013, p. 451-465.
  • Robert S., Noizet H., Mirlou L., "The resilience of the old course of the Seine on the right bank of Paris", in S. Robert and B. Sittler (ed.) - Water as a morphogen in Landscapes – L’eau comme morphogène dans les paysages. UISPP PROCEEDINGS SERIES, UISPP – International Union of Prehistoric and Protohistoric Sciences, Archaeopress, 2016, p. 83-94.

Comptes-rendus du projet ANR

Le fonctionnement collaboratif du projet ANR ALPAGE était fondé sur plusieurs réunions par an, alternativement rochelaises et parisiennes, et faisant le point sur l’avancée du travail collectif. La progression en est visible dans les comptes-rendus détaillés de ces séances de travail, où étaient présents en même temps les historiens, les géomaticiens et les informaticiens, soit environ une quinzaine de personnes à chaque fois.

Le cœur du projet ANR a consisté à géoréférencer et à vectoriser les couches de type cadastral les plus anciennes dont on dispose pour Paris. À partir de ces données spatiales de référence (les « fonds de plan »), ont été créées des couches de type historique, notamment la topographie et les circonscriptions administratives médiévales et modernes.

Les plans-sources correspondaient aux 910 plans d’îlots de l’Atlas Vasserot (1810-1836) : ils donnent, pour les anciens 12 arrondissements, la représentation la plus fine du Paris antérieur aux travaux haussmanniens, en indiquant non seulement les voies, mais aussi le parcellaire et le bâti (plan en coupe à 1m du sol).

Après le géoréférencement des 910 plans d’îlots Vasserot, et pendant la phase de vectorisation de ces images, les historiens, essentiellement médiévistes, ont fabriqué plusieurs couches historiques en fonction des  recherches thématiques propres à chacun d’eux. S'ils ont été formés et conseillés par les géomaticiens du projet, les historiens ont saisi eux-mêmes leurs données directement en format shapefile. Ce travail a tenu compte des expériences déjà réalisées ou en projet, notamment au Ministère de la Culture (CNAU : Centre National d’Archéologie Urbaine), en réutilisant notamment le modèle conceptuel de données, simple mais robuste, des entités fonctionnelles mettant le temps en attribut.

Liste des comptes-rendus

Documentation administrative

La mise en place et la gestion d’un projet de recherche comme ALPAGE comporte des obligations administratives, visant notamment à justifier l’utilisation d’un financement public. Sont disponibles ici les documents transmis à l’ANR :